Profil

  • cojocano
  • Maman de 4 enfants, mariée et nounou, je blogue dans la région de Nancy.
sur mon blog vous trouverez toutes sortes de recettes abordables et faciles à réaliser, si j'y arrive alors vous aussi!
  • Maman de 4 enfants, mariée et nounou, je blogue dans la région de Nancy. sur mon blog vous trouverez toutes sortes de recettes abordables et faciles à réaliser, si j'y arrive alors vous aussi!


 

safe image.php 

  logo-cookut.jpg

 

 

Rechercher Sur Le Blog

 

logo-750g.jpg 

 

 

bt.png 

 

http://img.over-blog.com/300x300/3/89/05/81/photo/photo-3/logo.png

la bouilloire bavarde 

les gourmandises de virginie

MelleBanane's Cuisine

OK CE BON
Les naissances culinaires

fidji passion boulange

l'atelier pain

le pétrin

Les gourmandises de nath

Mon petit grain de sel

mes envies et délices

La marmite à M'Alice 

Quand Nad cuisine
Pique assiette

Délice-yeux

Nicole Passions

Les recettes à l'Annie

 

Compteur de visiteurs en lignes


REFERENCEMENTS


 





 
 

 

 

2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 06:16

101_2340.JPG

 

La semaine dernière j'ai fait quelques macarons pour offrir. J'ai tenter une ganache à la fleur d'oranger, une saveur qui éveille mes papilles et que je n'avais encore jamais faite. J'ai vraiment aimé. (ce sont les jaunes sur la photo)^

 
INGREDIENTS

coques: (pour environ 40 coques)

80 g de blanc d'oeufs

100 g de poudre d'amande

155 g de sucre glace

55 g de sucre semoule

colorant (jaune de chez Shopping culinaire)

 

ganache à l'eau de rose;

200 g de chocolat blanc (de bonne qualité)

80 g de crème liquide (entière de préférence)

20 g de beurre

2 cuillères à soupe de fleur d'oranger

 

 

 

3_13_8 PREPARATION

 Préparation de la ganache:

Hacher le chocolat blanc

Faire bouillir la crème et ajouter dedans le chocolat blanc haché et le beurre. Ajouter le fleur d'oranger.

Bien mélanger jusqu'à ce que le chocolat soit complètement dissous dans la crème.

Placer au frais au moins une heure (un peu plus c'est mieux)

 

Préparation des coques:

Commencer par mixer au robot la poudre d'amande (ou de noisette) mélangée au  sucre glace (pas trop il ne faut pas que les poudres grainent et "s'agglutinent)  puis les tamiser. C'est important pour obtenir des coques lisses.

Dans le bol de votre robot commencer à monter les blancs a faible vitesse, quand ils commencent à mousser ajouter la moitié du sucre et passer à vitesse moyenne. (c'est à ce moment là que l'on ajoute le colorant)

Quand le fouet commence à marquer les blancs, les serrer avec le sucre restant à puissance maximale.

La meringue est prête lorsqu'en retirant le fouet il se forme au bout un bec d'oiseau. (la meringue prend une forme de bec de perroquet) PHOTOS ICI 

Arrêter le macaronnage lorsque la pâte forme un ruban .La pâte doit couler comme un ruban en tissu  tomberait en le lâchant.

Incorporer alors en 3 fois le mélange poudre d'amande / sucre glace (c'est le macaronnage) avec une spatule.

 

Mettre une feuille de papier sulfurisé sur chacune de vos plaques de cuisson (comptez en 3, dont une qui reste dans le four chaud) ; (je préfère le papier sulfurisé aux plaques de cuisson en silicone ou encore aux feuilles de cuisson Demarle qui demandent un temps de cuisson plus long ou plus chaud, et qui donnent un rendu qui me convient mieux, mais chacun ses goûts)

Placer une plaque de cuisson dans le bas de votre four sur une grille (vous pouvez aussi retourner votre lèche frite en guise de plaque de cuisson) et préchauffer votre four à 140°c.

Verser la pâte dans une poche à douille munie d'une douille de  8 mm.

Dessiner sur votre feuille de cuisson (papier sulfurisé) des cercles de 20 à 22 cm de diamètre.

Répartir la pâte à macaron à l'intérieur de ces cercles.

 

Faire des disques de 3 à 4 cm de diamètre en quinconce. Pas besoin de croûtage (si vous voulez vraiment le faire vous pouvez mais moi je ne vois pas de grosse différence, je préfère même sans)

 Faire cuire une plaque à la fois (posée sur une ou 2 autres plaques) à 150°c, pendant 15 minutes.Adapter selon votre four, dans le mien il vaut mieux 140°c et 18  minutes pour que la couleur reste belle et que les coques ne brunissent pas.  Dans mon autre four c'est 130° et 20 minutes. Il ne faut pas hésiter à faire des tests les premières fois que vous faites des coques de macarons.

Laisser refroidir et décoller les macarons (en humidifiant la feuille de cuisson en la posant sur un linge humide ça aide bien, mais si ils sont bien cuits pas besoin).

 

 

 

 

Garnir les coques 2 à 2 à l'aide d'une poche à douille.

Conserver au frais.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

On s'fait une bouffe 11/03/2014 15:22


Un grand merci pour cette recette, car j'ai enfin réussie à faire des macarons ! 


J'ai d'ailleurs publié la recette sur mon blog, si ça ne dérange pas : http://onsfaitunebouffe.wordpress.com/2014/03/11/macarons-au-nocciolata/

martine 17/07/2013 19:01


Ils sont BEAUX, une gourmandise que j'adore. Une ganache que je n'ai pas encore tenté. A bientôt.

Karine D. 02/07/2013 22:09


Magnifique et bien gourmand !


Bis

aimebaie 02/07/2013 15:33


bonjour, merci pour la recette. La fleur d'oranger est à.la place de l'eau de rose ?

cojocano 03/07/2013 17:59



oui j'ai du faire une erreur



afaurore 02/07/2013 15:21


superbes couleurs

LeeYaa 02/07/2013 15:06


je goûterais bien un de ces jolis macarons parfumés !